13 décembre 2007

Le bain de la délivrance

bain

Ca fait deux jours qu'il n'y a plus d'eau chez moi, pour cause de travaux. Alors (attention minute glamour) on peut pas tirer la chasse, donc on évite autant que faire ce peut d'aller aux toilettes. On se brosse les dents à l'eau en bouteille, et surtout : ON SE LAVE PAS.

Ouais, c'est dégueulasse. En même temps, il nous restait deux bouteilles d'eau, et on doit boire aussi. Ca fait deux jours que je suis crasseuse, et j'ai honte de moi.

Ce soir l'eau est revenue. Froide. Je suis absolument incapable de me laver à l'eau froide, mais je ne pouvais plus rester comme ça.

Alors j'ai fait chauffer de l'eau. Monsieur Faitout et Mademoiselle Bouilloire ont été très sollicités ce soir. Comme pendant la tempête de 1999. Puis j'ai réussi à atteindre une température de l'eau acceptable, et je me suis royalement plongée dans mon bain de 10 cm de profondeur. Une très belle prestation de contorsionniste pour me mouiller les cheveux j'ai fait, le shampoing j'ai fait mousser, le savon j'ai appliqué, mon corps j'ai bien frotté.

Et je suis ressortie, j'ai démêlé mes cheveux comme la princesse Raiponce, j'ai hydraté mon corps de manière sexy, et un ptit coup d'huile de macadamia (odeur gourmande inclue) et de gel d'aloe vera sur le visage pour assouplir la peau.

Voilà, 25 mn de préparation, 5 mn dans le bain, 5 mn de soins en dehors, et pourtant je me sens bien, relaxée, propre. Comme si j'avais nettoyée mes soucis de la journée en même temps.

Rhaaaaa, c'est bon d'être propre !

Posté par lisaa à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Le bain de la délivrance

    c'est dans ces moments là qu'on se rend compte qu'on est totalement asservi par EDF et le service des eaux...
    (le pire ce sont les toilettes je trouve.. je me souviens d'une fois ou on avait du aller chercher avec un seau de l'eau dans le ruisseau en bas de l'immeuble... évidemment on habitait au 4eme sans ascenseur...)

    Posté par walinette, 14 décembre 2007 à 00:30 | | Répondre
Nouveau commentaire