17 septembre 2007

Le baume-crème Kinder Surprise

454509083_a949c5ba56_oJ'ai voulu me faire un baume pour les lèvres, et je l'ai raté. Mais comme j'ai beaucoup de chance, j'ai crée une super crème pour les mains. Sans phase aqueuse, qui se conserve donc beaucoup plus longtemps. Voilà la marche à suivre :

  • On fait fondre le beurre de cacao au micro ondes.
  • On stérilise son pot de confiture au bain-marie, on le sort de l'eau. On essaye de ne pas se brûler une première fois.
  • On met deux cuillères à café de beurre de cacao dans le pot de confiture.
  • On rajoute 15 cuillères à café d'huile d'amande douce.
  • On rajoute 5g de cire (j'ai pris de la cire de riz).
  • On remet tout ça au bain-marie. On fait évidemment très attention à ne pas avoir un niveau d'eau trop élevé dans la casserole, auquel cas la mixture se renversera dans la casserole, puis se figera en refroidissant, donnant un truc dégueulasse à nettoyer. Comme on aura eu le réflexe de renverser l'eau dans l'évier, l'évier sera bouché, le pot de confiture bon à jeter, la casserole aussi, et on aura les doigts gras.
  • Quand tout est fondu et bien transparent, on sort le pot de confiture SANS RENVERSER (ça sent le vécu hein) (avec ce que vous voulez, les doigts, une manique, une pince...), et on mixe avec le merveilleux outil inventé par Ikea, à savoir le mousseur à lait (2 euros aux accessoires cuisine).
  • On rajoute  5 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse (conservateur) et 1 goutte d'extrait aromatique de caramel (pour l'odeur).
  • On met dans un pot, stérilisé à l'alcool évidemment. J'ai mis ça dans les petits contenants orange des kinder surprise, rigolo et très pratique dans le sac.
  • Frigo au moins deux heures.

Et TA-DAM ! Magie de la cosmétique, une crème onctueuse, fondante, qui nourrit la peau avec une délicieuse odeur de cacao et de caramel, et qui marche aussi en labello (ça fait même briller les lèvres !) !

Posté par lisaa à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le baume-crème Kinder Surprise

Nouveau commentaire